Standard Bank rejoint le réseau mondial de gestion des risques du commerce numérique

0
59
standard_bank2.jpg

(financialafrik) – Standard Bank Group, basé à Johannesburg, vient de rejoindre la plateforme de trading numérique du fournisseur de technologies financières, CCRManager. L’accord signé la semaine dernière permet à la Standard Bank de devenir la première banque africaine membre du réseau de commerce électronique.

«En tant que première banque africaine à avoir rejoint ce réseau, cela nous offre de nombreuses opportunités, notamment la possibilité de montrer le risque commercial africain aux banques internationales membres de CCRManager. Cela correspond à notre désir de connecter l’Afrique au monde », a déclaré Vinod Madhavan, chef du commerce de la banque.

Pour le président de CCRManager, Kah Chye Tan, l’Afrique est un partenaire commercial majeur pour les pays du monde entier et le financement du commerce joue un rôle important dans la promotion des importations et des exportations africaines depuis de nombreuses décennies. La plateforme entend ainsi aider la Standard Bank dans le financement de ses transactions commerciales pou ses clients.»

CCRManager est une plate-forme Web qui permet aux banques de gérer l’ensemble du processus de distribution du financement du commerce international à d’autres banques, assureurs-crédit et gestionnaires de fonds. Sa plate-forme de distribution offre une plate-forme automatisée, rapide et transparente pour la distribution et la participation au risque commercial.

«Ce partenariat représente le dévouement de la Standard Bank à exploiter des plates-formes numériques de premier plan qui aident à réaliser des économies sur un marché mondialement concurrentiel», a déclaré M. Madhavan, ajoutant que le commerce était un facteur clé de croissance dans les marchés émergents.

Avec une capitalisation boursière de 18 milliards de dollars Us à la fin de 2016, le principal actionnaire de Standard Bank Group est la Banque industrielle et commerciale de Chine (ICBC) avec une participation de 20,1%. Les deux banques partagent un partenariat stratégique qui facilite les échanges et les flux de transactions entre l’Afrique, la Chine et certains marchés émergents.

Laisser un commentaire