Un préjudice partiel de 30 millions de FCFA dans l’affaire d’une microfinance de Niakara

178
prejudice-microfinance-niakara

(AIP)- Des centaines de clients de la microfinance de Niakara (Centre-nord, région du Hambol), dont les responsables sont soupçonnés de fuite depuis le mardi 26 juin, ont estimé le préjudice subi à environ 30 millions  de francs CFA et ce, suite à un recensement partiel des supposées victimes, a appris l’AIP, dimanche.

Des clients de la microfinance, dite  » Easy Bank », de Niakara, en prélude à une plainte collective contre la structure d’épargne, ont entrepris depuis jeudi, le recensement des victimes présumées. « Pour l’heure, nous n’avons pu enregistrer que 222 victimes pour un montant, en terme de préjudice, de 23 194 750 francs CFA. Nous attendons encore d’autres personnes », a déclaré Sié Soro, une des présumées…